Lundi, il faisait très chaud; j'ai décidé de ne pas prendre la voiture et d'aller tout près-tout près, à Coulaines, là où je vis, à pieds donc, voir si je ne trouverais pas des endroits sympas ... des chemins ... 

Non pas aux abords du village, ça je connais bien, j'ai photographié des centaines de fois le dédale de chemins qui va jusqu'à Sargé, le village d'à côté. Non, vraiment dans le village, entre les maisons, quoi.

J'avais repéré un début de sentier. J'y suis allée et ai commencé à dérouler la pelote ...

IMGP0140

IMGP0141

IMGP0142

IMGP0143

IMGP0144

IMGP0145

IMGP0149

IMGP0150

IMGP0151

IMGP0153

IMGP0154

A partir de la photo ci-dessus, (et dessous)  je retrouvais un chemin qui longe le village à l'extérieur et que je connais bien; mais toutes les précédentes, je les ai prises dans le village, entre les rues et les maisons, Et encore, j'ai souvent dû choisir , c'est un labyrinthe ... j'y retournerai bien sûr, car j'ai repéré d'autres sentiers.

IMGP0156

IMGP0157

IMGP0160

Je râle souvent contre les méfaits du "progrès", mais là, j'avoue que je suis épatée par cette idée d'avoir tenu à conserver cette richesse des chemins à l'intérieur même de Coulaines. J'ai vu certaines maisons dont le jardin longe un chemin creux, dans le calme, tandis que le centre-ville du Mans est à cinq minutes en voiture ou en bus ... la vie en ville comme ça, là, ça fait réfléchir ... 

vous en pensez quoi?